Comité intersyndical pour l'assainissement du lac du Bourget

Une année 2018 tout en extrêmes

L'analyse climatique de l'année 2018 dévoile une année avec une forte variabilité selon les saisons :

Si les 3 mois hivernaux (décembre, janvier et mars) ont été fort pluvieux, les 8 mois intermédiaires ont présenté un déficit. La succession du manque de pluie entre les mois de juin et novembre a engendré un épisode de forte sécheresse.

Données Météo France traitées par Agate

A ce manque de pluie, notons que l'année 2018 est la plus chaude depuis près de 50 ans : c'est +2,3°C en moyenne sur les 4 saisons.

Données Météo France traitées par Agate

Dans ces conditions d'extrêmes climatiques : des températures très chaudes, des pluies insuffisantes, une évapotranspiration importante, la ressource en eau du territoire du lac du Bourget en pâtit. 

>> Un Plan de gestion de la ressource en eau est en oeuvre au lac du Bourget pour préserver notre ressource face à ces conditions climatiques.

Pour le télécharger cliquer ci-après : pgre_cisalb_2017_2022

La température de surface du #lacdubourget chute de 2°C par rapport au 6 novembre dernier avec une température de 12°C... ..

Le CISALB et Grand Lac ont inauguré le mercredi 4 décembre 2019 la fin des travaux de confortement des digues... ..

L'analyse climatique de l'année 2018 dévoile une année avec une forte variabilité selon les saisons : Si les 3 mois hivernaux... ..